Notre seconde île fut Bohol , bien moins étendue que Palawan, mais un territoire condensé de paysages tout aussi variés et exotiques! Nous sommes tombés sous le charme dès notre première excursion en moto, des petites maisons colorées le long des grandes routes qui bordent l’océan, une magnifique rivière qui traverse l’île où trônent de majestueux cocotiers, des rizières plus vertes que jamais, au coeur de Bohol. 

Nous avons été également exploré ses montagnes et collines comme les fameuses « Chocolate Hills ». Nous y sommes restés 6 jours, le temps d’explorer l’île et de vivre le quotidien de ses habitants toujours aussi souriants et accueillants.

Je ne vais pas vous lister les innombrables aventures que nous avons vécu là-bas car ce serait bien trop long, mais j’aimerais vous partager nos bonnes adresses biens sûr et nos coups de coeur ❤️

Comment arriver sur l’île de Bohol ?

Bohol est une destination prisée par les touristes, il faut dire que les infrastructures sont en effet bien plus modernes ici que sur les autres îles. Elle est donc très bien desservie, grâce d’une part à son aéroport, mais aussi grâce aux excellentes lignes portuaires.

Le moyen de transport le plus accessible

Nous sommes partis de Cebu en Ferry 🚢 Cela nous paraissait plus pratique puisque assez rapide et pas trop cher. Je vous conseille la compagnie « Ocean jet » , cela coûte 800 pesos pour deux pour des places sur le pont extérieur , ou bien 1000 pesos pour des sièges en salle climatisée.

Tips à connaître :

  • Des checks sont prévus à votre entrée dans le port, pensez à avoir vos documents sur vous !
  • Il y aussi une tax fee à payer , pour l’accès au bateau mais aussi pour les bagages.
  • Vos bagages seront gardés de côté comme pour l’avion, et mis dans une cabine dédiée sur le bateau.
  • Vous récupèrerez vos bagages une fois arrivés , cela va assez vite ! (20-25 min environ)

Si vous souhaitez passer une traversée agréable sans une possible tempête de pluie sur vous et vos sacs , on vous conseille la deuxième option, car le pont extérieur n’est pas si protégé que ça en cas de mauvais temps !

Comment rejoindre sa guesthouse, une fois arrivés ?

Bien sûr comme pour chaque arrivée, il faut s’attendre à voir nos amis les trycicles, nos amis les drivers, et les escrocs ! Alors dites vous bien qu’il faut toujours négocier 30 à 40 % moins cher que ce qu’ils vous annoncent! ( Pour les budgets serrés comme nous bien sûr , mais aussi parce que les vrais tarifs sont bien loin de ceux donnés aux touristes à leur arrivée au port! )

Tips à connaître : 

  • Nous avons payé 350 pesos pour un trycicle qui nous amènera à notre guesthouse à Loboc river ! (Environ 30 minutes de route)
  • Choisissez un van si vous voulez être plus à l’aise pendant le trajet (surtout si le temps est menaçant ! 😈 )
  • Utilisez l’application « map.me » , vous pouvez avoir accès sans internet à votre géolocalisation, et montrer où se situe votre guesthouse à votre driver ! C’est top, ça nous a beaucoup servi tout le long du voyage car nous avions très peu de wifi !

Où loger sur l’île de Bohol ?

Nos coups de coeur logements :

  • Fox and Fireflies vous logent dans des bungalows en bambou, au milieu d’un jardin fleuri. Nous avons payé en basse saison : 1500 pesos la nuit pour la chambre double supérieure. Je dirais que l’emplacement est idéal si vous voulez être central et accéder aussi bien aux montagnes qu’aux plages. Petit bémol : le terrain de basket juste en face , lorsqu’il y a des soirées , cela peut devenir un enfer et vous pouvez oublier la tranquilité du lieu ! Les patrons sont aimables mais sans plus. Nous n’avons pas trop accroché avec le staff qui ne faisait pas trop d’efforts à part nous compter des consommations et nous filer l’addition du séjour. Dommage !
  • Water to Forest : notre vrai coup de coeur. Alors oui il faut aller un peu plus loin , jusqu’au bout du chemin, mais je vous assure que vous ne regretterez pas votre passage dans cette guesthouse. Le patron, français et sa femme, sont des gens particulièrement accueillants et ont construit des bungalows magnifiques et sur pilotis juste en face de la rivière. Vous serez complètement isolés dans la nature, avec le bruit des oiseaux et le chant des guekos ! En plus de ça, la femme de Jean-Michel vous concoctera des plats délicieux. (Je vous conseille d’ailleurs le plat fétiche de la patronne du lieu , les noodles « bahon » , et le dessert incroyable nommé « toron banana »). Ce couple a décidé de mettre en avant le partage plus que l’esprit de l’industrie hotelière » et d’accueillir leurs hôtes comme leurs propres amis. Nous reviendrons, c’est une adresse à ne surtout pas manquer à Bohol ! ♥️
  • Si vous voulez vous rapprocher des plages , je vous conseille de chercher également du côté de Panglao, ou bien de Anda !

Bohol est une île aux multiples facettes, mais aussi un endroit où les activités ne manquent pas !

Nos plus belles découvertes sur l’île de Bohol :

  1. La ville de Loboc et sa rivière magnifique où vous pourrez loger et faire des activités comme du sup paddle, ou bien organiser un trip pour voir les lucioles 😍 ( Demandez à Water to Forest de vous organiser cette excursion en bateau, vous serez seuls avec un local pour guide )
  2. Découvrir les cascades dans l’intérieur des terres ( nos coups de coeur : « Pangas Waterfalls » , « Kawasan waterfalls » et « Magsija waterfalls » )
  3. Se balader en scooter à Panglao, se perdre dans les petits chemins qui longent la côte et croiser les écoliers avec leurs sac-à-dos qui vous crient des « hello » et vous montrent leurs plus beaux sourires.
  4. Faire de la plongée à Panglao sur la plage de Alona Beach , dans le centre de « Bohol Diver Resort » avec Sara Alcaraz ! Une monitrice espagnole adorable et qui vous conduira vers le récif de coraux multicolores pour voir des centaines de poissons tropicaux.
  5. Aller voir la Bohol Bee Farm , une ferme organique et un restaurant vue mer magnifique, sur l’île de Panglao.
  6. Organiser une excursion pour aller voir les dauphins au lever du jour, aller au plus beau spot de snorkelling à Pamilacan (environ 45 min de Bangka) et nager avec les tortues à Balicasag. (1h30 de Pamilacan). Note importante : prévoyez les boules quies car les bangkas ont un moteur à 90 db !
  7. Baladez vous sur les routes de l’île à moto et découvrez les rizières verdoyantes jusqu’à arriver aux incroyables « chocolate hills ». Allez au point de vue mais ne vous y attardez pas, préférez les chemins en terre qui passent en plein milieu des collines !

Les activités sont toutes accessibles, et je pense incontournables lorsque l’on vient faire un sejour court ou long sur l’île.